Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur le vif

photoblog journalier
aléatoire

  Petit compact, je suis un pur produit de l'ère numérique. tRioL, ma conductrice, a donné mon nom à toutes ses pages. De nos deux yeux, chair et verre, nous quadrillons les vies d'un quotidien.
En prédateurs sensibles... 

 

le joujou rouge peinture virtuelle 

Liens

 ! --> tous les liens
 

Publications photographiques
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 09:58

juin08


Non. Jamais savoir vivre ailleurs qu’à la ville. L’endurance de
l’anonyme. Écran salutaire. À l’instar de ma fumée de cigarette, des dieux hydrocarbures, bain de regards innommés, circulation perpétuelle exempte de tout point de départ, de la moindre destination, rien ne saurait porter le poids de mes mondes mieux que la Cité. Protéger mes remparts. Ses anthracites, ses larmes et ses vulgarités. Autant de clairvoyances à la face du vide. Appelle le vide. Se rendre au néant qu’elle honore. Fondre les vitres et redevenir sable…




Partager cet article

Repost 0
Published by tRioL - dans La Mer
commenter cet article

commentaires

Annie 14/07/2008 23:25

Merveille comme le texte et la photo, ou la photo et le texte se répondent, où la mer est luisante comme un mirage sur du bitume et le sable compact et dur comme l'asphalte.

thierry B 14/07/2008 22:39

La mouvance de l'immobilité. Ton texte est superbe!

rémy 13/07/2008 22:02

"sous les pavés, ouais, c'est la plage !mais l'bitum' c'est mon paysageuuu ! "

CaE 13/07/2008 12:27

Plonger autant dans le paysage lunaire du temps voisin que dans la profondeur des pensées/mots m'aide à lâcher ce quotidien citadin si ancré, au rythme des formes, corps et pensées... Merci pour l'évasion vacancière