Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur le vif

photoblog journalier
aléatoire

  Petit compact, je suis un pur produit de l'ère numérique. tRioL, ma conductrice, a donné mon nom à toutes ses pages. De nos deux yeux, chair et verre, nous quadrillons les vies d'un quotidien.
En prédateurs sensibles... 

 

le joujou rouge peinture virtuelle 

Liens

 ! --> tous les liens
 

Publications photographiques
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 22:18

(mai08






« Les Dragons de la Fortune sont parmi les animaux les plus rares du Pays Fantastique. Ils n’ont aucune ressemblance avec les dragons communs ou Chimères […]. Les Dragons de la Fortune sont au contraire des créatures de l’air et de la chaleur […] aussi légères que des nuages d’été. Aussi n’ont-elles pas besoin d’ailes pour voler. Elles nagent dans l’air du ciel comme des poissons dans l’eau. Vues de la terre, on dirait des éclairs très ralentis. »

 

Michael Ende, extraits de L’Histoire sans fin*, 1979

 

 

*L’œuvre littéraire est à dissocier absolument de ses prétendues adaptations cinématographiques.
Elle est loin de cette soupe audiovisuelle classée film d’action et d’aventures pour la jeunesse
n’ayant repris du livre, que le décor et les costumes et arrangé, jusqu’à la dénaturer
complètement, l’histoire à sa sauce commerciale. Notamment, cette bonne grosse bête volante
à tête de chien nommée Falcor dans le film n’a rien à voir avec son original romanesque
Fuchur, un être merveilleux, insaisissable et mystérieux.









Partager cet article

Repost 0
Published by tRioL - dans Le Ciel
commenter cet article

commentaires

BOULLET Christine 28/05/2008 18:34

bonsoir,moi ce rouleau de nuage me fait penser à une trompe d'éléphant......Bonne soiréechristine boullet

vélo 28/05/2008 15:15

...      b   e   l   l   i   s   s   i   m   e

Gilles Penso 28/05/2008 09:18

Effectivement, le film de Wolfgang Petersen n'a pas conservé grand-chose de l'esprit du magnifique roman de Michael Ende. Mais ce n'est rien à côté des deux suites (catastrophiques !) et de la série TV qui en a été tirée.