Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur le vif

photoblog journalier
aléatoire

  Petit compact, je suis un pur produit de l'ère numérique. tRioL, ma conductrice, a donné mon nom à toutes ses pages. De nos deux yeux, chair et verre, nous quadrillons les vies d'un quotidien.
En prédateurs sensibles... 

 

le joujou rouge peinture virtuelle 

Liens

 ! --> tous les liens
 

Publications photographiques
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 12:51


! BEST OF -- COMM's COMPIL de la saison :

enfant été fin d'été arrière d'un mas provençal je joue dans cet endroit un peu interdit à gauche des champs à perte de vue à droite une roubine où se noient les hérissons partout des ormes immenses des tubes en acier et des parpaings reliefs...

 

« Arthur, reviens ! Ne sors pas en chaussettes ! »

 

Mais il est vide ce train ? Quelle heure est-il ?

À quand un arrêt sur le bord du chemin, toi et moi ?

 

Et je me souviens, je me souviens très bien de ce que je t'ai dit ce matin-là il y a un an y a un siècle y a une éternité…

 

salut ,je reviens vers cette image du…

 

je suis biologie tu es chair nous sommes VIE

J'aime la brique. Pour moi c'est exotique. Il n' y en a pas ici.

 

Deux grosses tâches d’encre. Comme deux yeux qui regarderaient avec un front nuageux...

 

Voyage intéressant avec le montage du vaisseau mescalina « tRioL & Chen Ying », une manière de…

 

Ne pas détruire, ne pas vouloir dominer à tout prix, être une partie du tout et non s'imaginer démiurge absolu.

 

Un jour de campagne, en trébuchant, je suis tombé sur un massif d’orties. Me relevant de ma chute en me grattant, un peu déboussolé de tous ces tonneaux et atteint d’...

 

Prélevée à des fins d'analyses approfondies.

Hooo

Haaa

Whizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Chebappp

 

Fragilité et force brute elle sur la pointe des pieds lui en alerte quasi soumis. Qui dompte l'autre du regard ?

une sorte de rayon de soleil en plein brouillard parisien

 

Ce frémissement d'arbres me dit que tu as…

 

Bon, alors tag ou éclat de soleil sur le mur ? Parce que c'est un sujet de grande discussion avec mon collègue.

 

- Et alors, je lui ai dit : « Tu les as vues, toi, ces quatre étoiles? » Et qu'est-ce qu'il a répondu ? Rien. Il a bu son 4 roses d'un coup et il est parti. Ah le con !

 

« J'aime te suivre et m'accrocher à ton ciel » me dit-elle…






Promeneuse, Promeneur, Andros,

Le joujou rouge te remercie de ton regard. Il a aimé traverser avec toi la timidité du soleil et te garde au diapason des chutes feuillageuses qui nous traquent au plus près…

So, hold on,

! et à la semaine prochaine…

tR.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

gosti 16/09/2007 10:51

Petit insecte gracile, auréolé de lumière. Il faudra continuer de chanter cet hiver.(Tiens, c’est comme ça les toilettes pour femme ?) 

catherine 15/09/2007 17:19

Rire Eclat de Rire en retrouvant la compil joyeuse et vive encore toujours. Et à dans 15 jours, je m'évade de la capitale, du Net et de toutes les images virtuelles pour me plonger dans la campagne étrangère près du Lac de Constance (tiens ! Un de mes prénoms...).